La DSI au cƓur de l’application métier

20 décembre 2019

Une application mĂ©tier est destinĂ©e comme son nom l’indique Ă  un ou des mĂ©tiers, et non pas nĂ©cessairement Ă  l’informatique. Il pourrait ĂȘtre lĂ©gitime de se demander pourquoi la DSI doit ĂȘtre au cƓur ?

Un SI existant

Un premier Ă©lĂ©ment de rĂ©ponse est l’existant. Dans une entreprise aujourd’hui il existe un systĂšme d’information. Changer totalement un systĂšme d’informations serait une charge titanesque quand ce n’est pas risquĂ©.

Dans ce cas mieux vaux transformer le SI au fur et Ă  mesure, migrer vers des solutions plus modernes et plus souples au fil des besoins. Et surtout les interconnecter entre elles.

Depuis quelques annĂ©es l’APIsation du SI permet de passer de systĂšmes en silos Ă  des systĂšmes en rĂ©seaux et de dĂ©velopper des applications mĂ©tiers plus efficaces et adaptĂ©es.

La data, le cƓur de l’application mĂ©tier

Tel qu’évoqué dans un prĂ©cĂ©dent article, la data est l’or noir des entreprises. Les applications mĂ©tiers sont dĂ©veloppĂ©es autour de ces donnĂ©es :

  • Les rĂ©colter
  • Les diffuser
  • Les enrichir
  • Les transformer

Finalement chaque application mĂ©tier tourne autour de cela. Apporter ou utiliser de la data sous une forme pour simplifier ou automatiser des processus qui viendront l’enrichir ou la transformer, afin d’apporter une valeur ajoutĂ©e.

Or c’est la DSI qui possĂšde et gĂšre ces donnĂ©es. Quel que soit le mĂ©tier visĂ©, elle est donc toujours au cƓur de l’application, son implication a une grande importance dans un rĂŽle transversal.

La DSI communicante

Il existe un problÚme persistant entre la DSI et les métiers. Souvent les métiers ne se sentent pas compris par la DSI qui semble opaque avec un langage incompréhensible, couteuse en temps et financiÚrement.

En parallĂšle la DSI doit faire face Ă  un changement des usages, une refonte des infrastructures, une demande d’instantanĂ©itĂ© Ă  laquelle nous sommes de plus en plus habituĂ© le tout dans une situation de mobilitĂ© accrue.

Tous ces paramĂštres doivent ĂȘtre pris en compte lors de la conception et la crĂ©ation d’une application mĂ©tier, en tenant compte de l’existant mais aussi de l’avenir du SI et de l’interconnexion entre les services.

Pour ĂȘtre compris par les diffĂ©rents mĂ©tiers, il est important de communiquer. Ce qui n’était pas nĂ©cessaire par le passĂ© devient un enjeu majeur. La DSI doit de plus en plus elle aussi se transformer pour devenir une DSI communicante, devant endosser un rĂŽle supplĂ©mentaire de marketing interne. Communiquer et promouvoir ses transformations pour faire adopter le changement.

Transformation du SI : du coût au centre de profits

Depuis bien longtemps la DSI est considĂ©rĂ©e comme un centre de coĂ»ts. Il faut des infrastructures, des logiciels, des collaborateurs
 Mais aujourd’hui, grĂące Ă  la technologie et la data, la DSI peut muter pour se transformer en centre de profits.

Deux voies cumulables à cela : l’interne et l’externe.

En interne, en mettant ses capacitĂ©s techniques et technologiques au service des mĂ©tiers de l’entreprise la DSI permettra d’accĂ©lĂ©rer des process, gĂ©nĂ©rer des synergies, pourra ĂȘtre vecteur d’innovations.

En externe, elle permettra de gĂ©nĂ©rer et d’optimiser des canaux de recrutement et de croissance grĂące aux changements mis en place en interne (faciliter l’accĂšs Ă  l’information, aide Ă  la dĂ©cision, assistance au commercial, au service clients
), de crĂ©er de nouveaux outils ou services qui fait le pont avec l’innovation en interne.

Mettre la DSI au cƓur des applications mĂ©tiers de votre entreprise, c’est permettre une collaboration transversale de toute l’entreprise pour une transformation digitale rĂ©ussie.