Les tests en méthode agile : les bonnes pratiques

18 octobre 2022

Selon la démarche agile, les tests continus constituent un élément fondamental du développement, au même titre que le codage. Les tests sont donc intégrés directement au processus de développement afin que les anomalies soient identifiées le plus tôt possible. Passons en revue quelques-unes des bonnes pratiques en matière de tests.

Les différents types de tests

Les tests unitaires ont pour but de tester uniquement un composant isolé. Ils peuvent être conçus avant-même le développement (TDD - Test Driven Development).

Les tests d'intégration sont des tests fonctionnels permettant de tester un ensemble de composants afin de valider un comportement attendu.

Les tests d'interface ou tests UI sont effectués manuellement pour identifier les anomalies visuelles.

Il existe d'autres types de tests concernant les exigences non fonctionnelles comme la compatibilité, la sécurité et la stabilité. ll s'agit d'effectuer des tests d’évolutivité, d’infrastructure, de résistance, de charge ou encore de migration des données.

Le cycle de vie des tests agiles

Il y a cinq phases dans le cycle de vie des tests agiles.

L'analyse des exigences a pour but d'évaluer les spécifications fonctionnelles et techniques afin d'identifier les types de tests à réaliser. L'équipe QA s'entretient avec les différentes parties prenantes du projet pour clarifier les exigences et lever toute ambigüité. Cette phase peut aboutir à l'établissement d'un rapport de faisabilité de l'automatisation des tests.

la planification consiste à produire une Estimation de l'effort et des Plans de test. Lors de cette étape, on sélectionne également les outils de test et on définit les rôles de chacun.

Ensuite on peut passer au développement des cas de test. A partir de données de test, on écrit les tests et on les code. L'environnement de test doit permettre de reproduire les conditions réelles dans lesquelles se trouvera l'utilisateur final.

On procède alors à l'exécution des tests selon les Plans de tests et les cas de test créés par l'équipe. Les erreurs et les écarts détectés par rapport aux exigences sont remontés aux développeurs.

La dernière phase est le bilan des tests. L'équipe se réunit pour étudier les résultats et optimiser les futures stratégies de test.

Les avantages des tests agiles

Le respect de ces bonnes pratiques permet :

  • un gain de temps et donc d'argent
  • une flexibilité dans la construction du produit
  • une identification et une correction plus rapide des problèmes
  • une documentation plus concise

De plus, les tests peuvent être réutilisés d'un projet à l'autre.

Le rôle des différents intervenants

On l'a dit, en méthode agile les tests sont effectués en continu tout au long du processus de développement. Ils impliquent donc les développeurs, les testeurs et les chefs de projet à toutes les étapes. Chaque rôle participe à l'assurance qualité du produit. Le processus de test agile suppose une boucle de retour d’information continue.

Sur ces sujets, Vincent notre Lead Dev veille à sensibiliser et former son équipe :

Réussir à amener les développeurs à intégrer l'écriture et la mise à jour des différents tests d'un projet dans leurs réflexes de développement, comme étant une bonne pratique nécessaire et un levier d'amélioration personnel est la clé du succès pour construire des produits stables, fiables et maintenables.


Vous avez un projet à mener en méthode agile ? Contactez-nous !