Pourquoi la méthode Agile ?

19 septembre 2022

Peu de gens vous le diront, car personne n’en est fier : la majorité des projets digitaux ne verront pas la mise en production.

Jamais.

Pour remédier à ce constat, l’agilité propose plusieurs axes clés.

1. Le produit, au coeur de la méthode

Centrer son approche sur le livrable. Et plus précisément un MVP : Minimum Viable Product, qui sera mis en production au plus tôt. Cela grâce à l’approche pragmatique de la démarche.


Ce produit sera amélioré et mis en production à chaque itération, à un rythme fixé à l’avance et d’une durée qui ne devra pas excéder 1 mois.

Pourquoi la méthode Agile ? Pour sortir rapidement un MVP !

2. L’équipe : une team dédiée au projet

Celle-ci est animée par un Product Owner qui représente le client et se fait l'avocat des utilisateurs du produit.

Il est aidé dans sa tâche par un Scrum Master qui a pour rôle de faciliter le travail de l’ensemble de l’équipe Agile.

Cette équipe Agile est composée si possible de moins de 10 personnes, avec des développeurs, des UI/UX, des SEO, marketing etc.

L’ensemble forme les parties prenantes du projet.

Pourquoi la méthode Agile ? Car l'équipe est dédiée au produit.

3. Les rites : une organisation rythmée

Cela commence par un prélude lors duquel seront définies les premières User Stories, exigences des besoins des utilisateurs rapportés par le client.

Commence alors la phase itérative: le sprint.

Ce prélude sera suivi d’un poker planning où les tâches, déclinaisons d’une User Story et d’une durée maximum d’une journée, se verront attribuées aux membres de l’équipe. Important : ce sont les membres qui s’approprient les tâches, elles ne sont pas attribuées par un chef.

Cela tombe bien car en Agile, il n’y a pas de chef.

Viendront chaque jour les « daily » durant lesquels chaque membre fait part de :

  • son avancement de la veille,
  • son sujet du jour,
  • ses éventuels points de blocages.
    Ce dernier point devra être développé en dehors du daily avec les personnes impliquées uniquement.


En fin de sprint, le produit fonctionnel est présenté au client et aux utilisateurs lors d’une démo appelée « sprint review ». C’est lors de cette cérémonie que le PO recueille les feedbacks des parties prenantes.

En étape finale, la retrospective, en comité restreint et confidentiel, a pour objectif de trouver des axes d’amélioration pour les prochains sprints. 

Pourquoi la méthode Agile ? Car le travail est cadencé en rituels connus.

4. Des outils dédiés

La méthode s’entoure également d’outils simples visant à fournir un management visuel.

Balsamiq pour le prototypage afin d'avoir un premier rendu rapidement.

Figma pour le maquettage d’interface et de scénarii.

Trello pour le Kanban dématérialisé.

Cucumber avec Selenium pour les tests.

Pourquoi la méthode Agile ? Car les outils sont riches et simples.

LA VISION

Il est primordial qu’une vision claire de l’application soit définie, si possible de manière visuelle.

Elle pourra alors être facilement partagée à l’ensemble des parties prenantes et déclinée en User Stories.

Pourquoi la méthode Agile ? Car la vision est partagée.

L’HÉTÉROTOPIE

D'expérience, d'autres critères qui pourraient sembler secondaires auront dans les faits une importance clé comme les locaux.

Il est en effet décisif que l'équipe agile soit réunie autour d'éléments tangibles : un ilot dédié, un écran de monitoring, des cadres pour afficher les productions, un tableau kanban. C’est l'hétérotopie qui unifiera l'équipe.

Des outils permettent de recréer cette émulation en distanciel : Teams pour la visio lors des daily, Trello pour le tableau Kanban en mode Saas, entres autres.

Pourquoi la méthode Agile ? Car elle permet de créer une hétérotopie.

Infographie de la méthode Agile

Infographie de la méthode Agile

Vous rencontrez des difficultés à voir aboutir vos projets digitaux ? Goweb possède une expérience solide en agilité pour vous accompagner. Contactez-nous !